Tissage aux cartes – Fabriquer ses cartes à tisser

Dans cet article je vous donnerai plusieurs façons de vous fabriquer vos propres cartes à tisser.

Historiquement, les cartes à tisser ont été faites dans de nombreux matériaux: bois, os, corne, cuir, et même cartes à jouer. Celles-ci comportaient de 2 à 6 trous le plus souvent, parfois plus.

Il est actuellement possible de trouver des cartes en bois, en cuir, en os ou en corne dans certaines boutiques de matériel médiéval (voir liens à la fin de l’article). Le problème: leur prix (de 1 à 3 € la carte, voire plus), cela revient vite cher pour peu que l’on se lance dans des motifs complexes nécessitant un grand nombre de cartes (parfois 40, 50 voire 60 cartes).

Cartes à tisser en carton ou en plastique

Le moins coûteux et le plus simple à faire est de tailler vos cartes dans du carton ou du plastique. Pour cela vous pouvez utiliser du carton pas trop épais, des classeurs en plastique souple pas trop chers ou même des sous-bock de bière carrés.

Utilisez un bon cutter pour découper vos cartes à la dimension voulue (entre 3 et 7 cm de côté selon la taille de vos mains et selon la taille qui vous convient le mieux pour travailler aisément) et pensez à arrondir les angles afin d’éviter que les fils de chaîne n’accrochent dessus. Vous devez obtenir ça:

Carton à tisser

Prenez ensuite une perforeuse et faîtes un trou à chaque angle. Marquez-les (A, B, C, D) dans le sens des aiguilles d’une montre ou dans le sens inverse (si vous utilisez le logiciel GTT par exemple).

Carton perforé et marqué

Afin de mieux repérer les trous lors d’un tissage, passez la tranche de chaque angle au marqueur indélébile (une couleur par lettre). Cela vous évitera en plein tissage de devoir écarter chaque carte pour voir quelle lettre est en haut avant de la tourner.

Cartes à tisser en bois

Vous pouvez vous faire aussi des cartes en bois. Plus historiques elles sont aussi plus difficiles à faire et à manipuler (car plus lourdes).

Pour cela il vous faut une planche de bois pas trop épaisse et bien lisse (les aspérités risquent d’accrocher et d’abîmer les fils de chaîne).

Vous pouvez découper les carrés vous-même ou les faire découper (la plupart des magasins de bricolage proposent un service de découpe qui fait ça très bien).

Une fois vos carrés découpés, prenez une perceuse (avec une petite mèche), deux pinces serrantes et un « martyr » (une planche qui ne vous sert plus à rien et qui sera placée sous les carrés).

Empilez plusieurs cartes et bloquez les avec les pinces sur le « martyr » (prenez le « martyr » et les cartes tous ensemble dans l’étau des pinces), et percez vos 4 trous. Ensuite, avec du papier de verre, ou une petite ponceuse (type Dremel), arrondissez les angles, puis marquez les trous et la tranche (avec de la peinture de couleur par exemple).

Poncez bien la surface afin d’éliminer toute aspérité due au perçage, puis vernissez. Vous devez obtenir ceci (cartes à tisser en bois en cours d’utilisation, on peut voir les tranches marquées à la peinture):

Cartes à tisser en bois

Cartes à tisser du marché

Pour celles et ceux qui ne sont vraiment pas doués en bricolage ou qui préfèrent avoir du matériel parfaitement historique, voici quelques adresses pour trouver des cartes en os ou en bois:

Cette liste n’est bien sûr pas exhaustive et je vous conseille fortement de comparer les prix entre différentes enseignes avant d’acheter. Les prix pouvant parfois aller au simple au triple pour le même produit.

Astuce: Que ce soit pour des cartes en plastique, en carton ou en bois, pensez aussi à les numéroter. Cela vous facilitera le travail sur des motifs complexes nécessitant de tourner certains groupes de cartes dans un sens et d’autres dans l’autre sens.

Partager cette page sur:

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus