Tissage aux cartes – Se fabriquer un métier à tisser

Certains et certaines intéressés par le tissage aux cartes n’osent se lancer car cela leur semble compliqué, à commencer par la plus élémentaires des considérations: « Avec quoi tisser aux cartes? ».

Certain(e)s tissent en accrochant un des cotés des fils de chaîne à un point fixe et l’autre à leur ceinture. C’est la méthode la plus pratique en campement ou si vous avez un grand espace chez vous et que vous êtes sûr(e) de pouvoir travailler pendant des heures sans être dérangé(e) (téléphone, famille et j’en passe).

Car si vous devez bouger de votre position il vous faudra décrocher tout votre ouvrage en faisant attention à maintenir les cartes en un bloc compact et surtout à maintenir une tension de fils suffisante pour ne pas abîmer tout votre travail.

Une autre solution si vous avez un grand plan de travail c’est de fixer les extrémités des fils de chaines à des systèmes de serrage fixés à chaque extrémité du plan de travail.

Si vous n’avez pas assez d’espace pour ces deux systèmes (appartement par exemple) il y a un autre système qui est historique: le métier à tisser aux cartes. Il est possible d’en faire des petits, compacts pour les campements, mais cela oblige à défaire régulièrement l’ouvrage pour pouvoir continuer d’avancer.

Exemple d’un métier à tisser portatif:

Métier à tisser aux cartes portatif

Celui dont je vais vous expliquer la fabrication est très simple et ressemble à des modèles historiques. Il est fait pour être utilisé chez soi et sa hauteur (1,20 m) est suffisante pour travailler même sur de longues chaines sans devoir tout défaire trop souvent.

Sa largeur (60 cm), elle, est suffisante pour pouvoir travailler même avec un grand nombre de cartons.

Matériel:

  • 2 planches d’1,20 m de long sur environ 10 cm de large
  • 4 barres cylindriques de 60 cm de long et de 5 cm de diamètre au moins
  • des chevilles en bois (du genre de celles qu’on trouve dans tous les meubles Ikea)
  • des clous
  • de la colle

Matériel pour fabriquer un métier à tisser

Du point de vue outillage il vous faudra:

  • un marteau
  • une perceuse
  • un dremel
  • du papier de verre

Barres du métier à tisserPrenez des repères sur les planches pour clouer les deux barres qui resteront fixes, plantez les clous dans les planches, mettez de la colle sur les faces des barres cylindriques et clouez planches et barres ensemble.

Pendant que cela sèche, pointez sur les tranches des deux autres barres le centre, et percez un trou d’un peu moins que le diamètre que celui des chevilles en bois (environ 1 cm). Faites des trous dont la profondeur soit à peu près la moitié de la longueur des chevilles.

Ensuite enfoncez les chevilles en force avec le marteau. Celles-ci serviront à caler les barres mobiles.

Une fois la colle bien sèche, prenez une fraiseuse (type Dremel) avec un embout à poncer cylindrique et taillez des créneaux d’un peu plus d’un centimètre de large et de profondeur.

Commencez les à 12 cm du bord environ et espacez les d’environ 2 à 3 cm. Ils serviront à ajuster les barres mobiles afin de régler plus finement la tension des fils de chaîne.

Placez les barres dans les créneaux et voila, votre métier à tisser est prêt.

De face, une fois fini:

Métier à tisser fini

Légèrement de coté afin de voir les créneaux:

Métier à tisser fini de côté

Partager cette page sur:

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus